Home / ACTION CULTURELLE / Des fourmis et des sons à l’IME Rives de l’Yon

Des fourmis et des sons à l’IME Rives de l’Yon

En septembre dernier nous rencontrions Thierry Quintard et Christophe Cantin, respectivement enseignant et éducateur-musicothérapeute de l’IME Rives de l’Yon pour évoquer ensemble des pistes de projet. Responsable de la classe D, Thierry nous évoquait la thématique qui allait jalonner l’année scolaire, les fourmis, avec son envie de réaliser un film d’animation.

C’est un des domaines de prédilection de Gérald Fleury, également connu sous le nom de Blaz en tant qu’illustrateur et sérigraphe (qui a créé et réalisé de nombreuses sérigraphies pour le Fuzz’Yon avec le collectif Pan !). Il est également le Mizotte de « Mizotte et Cabecou », fameux réalisateurs de clips pour la scène underground (Deerhoof, Papier Tigre, Pneu…). Gérald intervient régulièrement auprès de différents publics pour des ateliers de création de films d’animation en stop-motion… La personne idéale !

Couverture de « The Beast in my Name is Nobody »

Au printemps 2018 était également prévu l’accueil en résidence de création de Vincent Dupas, aka My name is nobody (MNIN). Vincent et Gérald se connaissent bien, travaillant ensemble depuis déjà quelques années pour la réalisation d’affiches de tournée et la pochette du dernier album en date de MNIN.

Dans le cadre de cette résidence financée en partie par le CNV* ( un volet d’actions culturelles doit être proposé. Le projet rentrait totalement dans le cadre de ce projet avec l’IME.

Nous avions donc le réalisateur, les musiciens pour créer l’environnement sonore du film (bruitages, thèmes musicaux…) et une partie du financement de ce projet ! Avec l’IME, nous avons sollicité la DRAC* et l’ARS* des Pays de la Loire pour compléter le financement dans le cadre du programme Culture/Santé, qui contribue à la réalisation de projets dans le milieu hospitalier et médico-social.

Après une rencontre entre tous les protagonistes du projet (élèves, enseignant, soignant, Fuzz’Yon, Mus’Azikproducteurs de Vincent Dupas), nous avons établi avec les élèves le programme et le planning de ce projet. Tout d’abord l’écriture du scénario, puis la phase de découpage des scènes, le recensement de l’ensemble des bruitages à produire, la création des décors et personnages en papier découpé, l’animation et la prise de vue, la production des sons, leur enregistrement…. Et enfin la réalisation de l’affiche du film.
L’idée étant vraiment de laisser un maximum de latitude aux élèves de la classe D pour s’exprimer, les intervenants n’étaient là que pour les accompagner et mettre leurs savoir-faire au service de leur bouillonnante créativité.

 

Tout le projet a été mené sur le site de l’IME, en classe et dans le théâtre de l’établissement. La classe D est également venu au Fuzz’Yon rencontrer Vincent Dupas et ses acolytes, Hugo Mallard et Pierre Marolleau, en pleine phase de travail de création. L’occasion de mieux comprendre le travail des artistes, des techniciens en résidence, de poser tout un tas de questions sur la vie de musicien et sur le fonctionnement d’une salle de concerts. Et découvrir en avant-première la future création de Vincent Dupas, à l’aube de la sortie de son prochain album en 2019.

Au total, ce ne sont pas moins de 35h de travail réparties sur 6 jours qui ont permis d’aboutir à un résultat d’une qualité exceptionnelle, contenu dans les quatre minutes de ce film d’anticipation intitulé « L’Organisation Secrète des Fourmis ».

Au-delà de cette production, ce projet a permis de créer véritablement du lien entre les artistes, les élèves de l’IME, Thierry et Alexandre, éducateur au sein de la classe D. Chaque moment a été émotionnellement fort , tout le monde en est ressorti réellement impressionné. Les jeunes ont été réellement impliqués dans ce beau projet et ont fait preuve d’une concentration, d’une rigueur et d’une créativité remarquables. Et le résultat s’en ressent !

(intégration diaporama photos atelier)

 

*CNV = Centre National des Variétés > sur chaque billet de concert vendu, une taxe de 3,5% est prélevée, servant à financer diverses activités liées aux lieux de diffusion comme le Fuzz’Yon, aux festivals et aux producteurs de groupes. Cela peut comprendre le financement de résidences d’artistes, l’investissement dans du matériel technique, l’aide à la tournée, etc.),

*IME : institut médico-éducatif

 *DRAC : Direction des Affaires Culturelles > c’est le service déconcentré de l’Etat qui représente le Ministère de la Culture en région. C’est également ce service qui, entre autres, attribue le label Scène de Musiques Actuelles – SMAC, et contribue financièrement à l’activité des lieux de diffusion tels que le Fuzz’Yon.

*ARS : Agence Régionale de Santé > > c’est le service déconcentré de l’Etat qui représente le Ministère de la Santé en région.

A l’action culturelle, à la programmation jeune public, premières parties, à l’accompagnement, à l’approvisionnement du bar au Fuzz’Yon. Et brasseur, permaculteur et éleveur de poules amateur à la maison.

Lire aussi

Questions à Thomas Dubois, musicien multi facettes.

Durant la première semaine des vacances de février, le Fuzz’Yon a organisé un stage de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *